L’addiction aux jeux vidéo, une vraie maladie

Depuis 2019 l’Organisation Mondiale de la Santé reconnaît l’addiction aux jeux vidéo comme étant une maladie. Si votre enfant joue deux heures par jour, ne vous inquiétez pas il ne souffre pas d’addiction, d’autres signes sont en revanche à prendre au sérieux. Horizon Multimédia vous aide à les comprendre.

Il est peut-être difficile en tant que parent de faire la différence entre une addiction et une trop grande utilisation des réseaux sociaux. Pour savoir faire la différence l’OMS a fixé trois critères que l’on doit retrouver chez le joueur pour parler d’addiction ; il s’agit de la perte de contrôle, un temps important passé à jouer et des conséquences négatives sur la vie quotidienne tous ces critères doivent être constatés durant une période de douze mois. Ce qui va engendrer un changement de caractère, le joueur va laisser tomber petit à petit ses centres d’intérêt, activités et entourages pour se consacrer uniquement aux jeux vidéo. Tous ces changements vont avoir de lourdes conséquences pour l’individu peu importe son âge. Troubles de la concentration, du sommeil, de l’alimentation, des résultats scolaires en forte baisse, le joueur va devenir anxieux, agressif et rempli de tristesse.

Comment réagir face à l’addiction ?

Si vous décelez chez votre enfant des signes qui pourraient indiquer une addiction il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’une maladie il ne faut donc pas être dans la confrontation mais dans le dialogue pour essayer de comprendre et d’aider au mieux votre enfant. Il est important de comprendre ce qui le passionne dans les jeux vidéo, vous pouvez même jouer avec lui afin de voir comment il réagit face au jeu. Une des conséquences de l’addiction est l’isolement social, vous pouvez l’aider à renouer avec ses anciennes activités sans pour autant lui enlever du jour au lendemain les jeux vidéo. Plus vous discuterez ensemble plus il sera facile d’instaurer des règles que votre enfant aura moins de mal à suivre. Il faut y aller en douceur, si on enlève les jeux vidéo du jour au lendemain l’enfant va se braquer et cela n’arrangera pas la situation.

Une prise en charge efficace

Malheureusement vous n’êtes pas médecin, vous pouvez l’aider et l’accompagner du mieux que vous pouvez l’addiction reste une maladie qui a donc besoin d’être suivie par des professionnels de santé. Les addictologues peuvent prendre en charge les enfants souffrant d’addiction aux jeux vidéo. L’objectif de la prise en charge n’est pas de supprimer totalement les jeux vidéo de la vie de votre enfant mais bien d’encadrer leur utilisation. Cet encadrement peut être installé au quotidien avec des règles mise en place avec votre enfant, l’utilisation de contrôle parental avec la possibilité de mettre un chronomètre pour permettre à l’enfant d’avoir une consommation raisonnée des jeux vidéo

L’addiction aux jeux vidéo est reconnue par l’OMS comme étant une réelle maladie il est donc primordial de ne pas confondre une trop grande consommation à une addiction. Si votre enfant à un changement de comportement, se consacre uniquement aux jeux vidéo au détriment des activités qui lui procuraient du plaisir jusqu’à présent il est possible qu’il souffre d’une addiction qui peut être soignée par des professionnels.  

Les Conseils d’Horizon Multimédia 

  • L’addiction aux jeux vidéo est considérée depuis 2018 comme une maladie avec ses symptômes : la perte de contrôle, un temps important passé sur les jeux vidéos ce qui entraîne des conséquences négatives dans le quotidien de l’enfant.
  • Si votre enfant est dépendant aux jeux vidéos il est important de comprendre pourquoi, qu’est-ce qui lui plait tant dans les jeux vidéos, qu’est-ce qui l’empêche de faire autre chose ?
  • Vous n’êtes pas médecin si votre enfant souffre d’addiction aux jeux vidéos votre soutien en tant que parent ne suffira pas, il ne faut pas hésiter à se faire aider par des spécialistes qui ont tous les outils pour soigner l’enfant mais toujours avec vous à ses côtés. 

Sources : https://www.passeportsante.net/fr/psychologie/Fiche.aspx?doc=addiction-jeux-videos

https://hellocare.com/blog/addiction-jeux-videos-aider-enfant/